NON au CETA : Ecrivez à Paul Magnette !

Ecrivez à Paul Magnette afin de l’encourager à ne pas accepter de signer le CETA !

Adresses d’envoi : courriel@parlement-wallonie.be  et paul.magnette@gov.wallonie.be

Merci de nous mettre en copie de votre envoi : contact@liege-contre-austerite.be

ttip-ceta-stop


Monsieur le Ministre-Président de la Wallonie,

Monsieur Paul Magnette,

Nous, citoyennes et citoyens concernés par le CETA, souhaitons vous encourager à faire face aux pressions extérieures et intérieures, à tenir bon, et surtout à ne pas accepter ce Traité.

Nous sommes nombreux à penser que le CETA va à l’encontre des principes démocratiques et bafouent les droits de l’homme, les droits sociaux et environnementaux. Nous sommes persuadés également, et les exemples foisonnent qui montrent qu’il n’améliorera en rien la qualité de vie des Wallons, des Belges, des Européens et des Canadiens. Il ne résoudra en rien le problème de l’emploi et du chômage de nos pays. Par contre, ce qui est certain, c’est que sa mise en œuvre ravira les multinationales qui pourront supplanter les Etats et s’enrichir encore davantage sur le dos de la collectivité.

Par le biais de cette courte lettre, nous vous exhortons à maintenir le « non » et à reporter les négociations.

Les Parlements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles semblent être les derniers bastions démocratiques de cette Union européenne qui va trop souvent à l’encontre de l’intérêt général, de l’intérêt de ses peuples. Si nous n’osons pas dire « non » à ce Traité CETA dans son état actuel, nous consentons à ouvrir une voie, un projet de société qui ne fera que renforcer la concurrence, les inégalités et les exclusions en tout genre !

Monsieur le Ministre-Président, Monsieur Paul Magnette, montrez l’exemple, montrez qu’une autre Europe est possible, une Europe plus juste et plus équitable ! 

Des citoyennes et des citoyens engagés.

34 réflexions au sujet de « NON au CETA : Ecrivez à Paul Magnette ! »

  1. Remettre en cause notre légitimité démocratique serait la pire des décisions que vous prendriez en ne suivant pas le chemin initié… Merci de poursuivre.

  2. Je suis content et surtout comme vous contre cette entente. Je suis Canada et j’aurais voulue avoir la même conviction de nos gouvernements .Mais alors je vous appuie et vos interrogations et préoccupation pour une partie des citoyens sommes tenue a l’écart et un manque de transparence. Quelle impact sur les conditions de travail et de leurs droit. En agriculture et pour les secteurs plus sensibles a ces ententes.

  3. Bravo pour votre véto contre le CETA et le TTIP !!!!!!!!!!
    Nous sommes des milliers à tenter de faire entendre notre position anti-ttip et grâce à vous, nous nous sentons ENFIN entendus après s’être mobilisés à maintes reprises durant ces derniers mois !
    MERCI à vous et tenez bon malgré les pressions qui s’opèrent autour de vous !
    Nous sommes avec vous,
    le Peuple

  4. Bravo pour votre combat car je pense que votre position est loin d’être confortable !
    Il est grand temps de mettre un frein a l’appétit des multinationales !

  5. Nous sommes ravis de voir que nos continuelles revendications depuis plusieurs mois ont enfin été écoutées. Merci à vous et votre gouvernement pour votre étude approfondie de ce traité et surtout merci de ne pas signer tant que les différents problèmes n’auront pas été discuttés et résolus…
    Nous vous soutenons dans ce  » NON » du CETA tel qu’il est formulé aujourd’hui

  6. Tenez bon le temps que les autres pays européens s’arment du même courage, que l’opinion publique soit plus largement informée des dangers et fassent pression partout en Europe pour suspendre le traité. C’est une course contre la montre dont l’issue déterminera si les changements sociétaux dont le monde a besoin s’opèreront en douceur … ou pas. De votre maintien de position dépend le basculement de l’Europe dans un sens ou dans l’autre.

    Conseil : communiquer à mort sur L’ALENA que peu de gens connaissent mais qui a vu toutes les craintes soulevées par le CETA se réaliser au Canada. Avec cet argument, il sera déjà plus difficile d’essuyer d’un revers de la main les inquiétudes légitimes soulevées par la population (ça s’est déjà produit ailleurs). De plus, c’est ce même ALENA qui permet à 80% des entreprises américaines ayant un point d’ancrage au Canada d’envahir le marché européen via le CETA qui peut donc légitimement être considéré comme un cheval de Troie du TTIP.

  7. La résistance du Parlement wallon et du gouvernement ensuite, dans ce dossier du CETA est légitime et fondée à tous points de vue : démocratique, social, environnemental, juridique, économique… Une dimension s’ajoute aujourd’hui, celle de la dignité des citoyens que ces institutions représentent. Les pressions dont vous êtes l’objet les visent. Merci de les en protéger… C’est la condition d’un « minimum démocratique »…

  8. Tenez bon! Vous avez raison!
    CETA et TTIP intimement liés pour prolonger un mode de fonctionnement entraînant des inégalités de plus en plus graves pour la société .

  9. Dites non au CETA et redonner nous l’envie d’un avenir dans notre beau pays.
    Dites non au CETA et aider nous à transmettre à nos enfants une société dont nous serons fier.
    Ne tuez pas le dernier espoir qui nous reste d’une société où les valeurs priment.

    • Dites non au CETA et redonnez nous l’envie d’un avenir dans notre beau pays.
      Dites non au CETA et aidez nous à transmettre à nos enfants une société dont nous serons fier.
      Ne tuez pas le dernier espoir qui nous reste d’une société où les valeurs priment.

  10. Tenir envers et contre tout, contre tous surtout…enfin c’est ce qu’ils disent, alors que de nombreux citoyens et associations sont avec vous.

  11. Bravo pour votre véto contre le CETA et le TTIP !!!!!!!!!! Il y a plus de 20 ans le Canada a signé ce type d’accord et s’en est mordu les doigts !!!!!
    Nous sommes des milliers à tenter de faire entendre notre position anti-ttip et grâce à vous, nous nous sentons ENFIN entendus après s’être mobilisés à maintes reprises durant ces derniers mois ! MERCI à vous et tenez bon malgré les pressions qui s’opèrent autour de vous !
    Je suis avec vous,

  12. Bravo pour votre véto contre le CETA et le TTIP !!!!!!!!!!
    Il y a plus de 20 ans le Canada a signé ce type d’accord et s’en est mordu les doigts !!!!!
    Nous nous sentons ENFIN entendus après s’être mobilisés à maintes reprises durant ces derniers mois ! MERCI à vous et tenez bon malgré les pressions qui s’opèrent autour de vous !
    Je suis avec vous,

  13. Merci monsieur Magnette pour votre refus car dire  »oui » au CETA c’est aussi la porte ouverte au TTIP…votre situation n’est pas confortable mais au moins elle nous permet de ne pas tout accepter sous le couvert du libre échange et de la suprématie des lobbying de l’agroalimentaire… bien domage que d’autres ministres ne se sentent pas plus concernés par notre sort et préfèrent dire oui à tout sans aucune autres réflexions…merci

  14. Enfin une décision éclairée par un long travail sur les textes du traité et qui redonne espoir dans ce monde de désespérance. A tous niveaux, mondial, européen, national (il ne se passe pas de jour sans que des mesures injustes et indignes soient prises par notre gouvernement national), le monde semble s’effondrer… Alors ce NON wallon, me réjouit, m’intéresse, me fait croire que peut-être certains choix politiques sont encore possibles dans ce monde qui semble dirigé uniquement par l’argent, par les intérêts des plus riches.
    Merci à vous !

  15. tenez bon …faites le job …défendez la démocratie et le pouvoir des états nations face à celui de plus en plus menaçant des grandes multinationales

Répondre à Ruiz-Pardo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *